top of page

Bilan des Vendanges 2021 a Zeginis Winery

Préfecture : Attique

Région : Ramnous, Marathon

Vignoble privé de Zenginis Winery




La campagne viticole 2020-2021, qui a affecté la récolte 2021, a présenté des conditions météorologiques extrêmes dans toute la Grèce et la production de raisin (quantitativement réduite) a été affectée par deux grandes vagues de chaleur : d'abord en juin, puis vers la fin du mois de juillet et au début du mois d'août.

La première vague de chaleur a été moins traumatisante, laissant les vignes largement épargnées. La grande majorité d'entre elles a utilisé les ressources hydriques disponibles pour achever la germination sans problème particulier.

La seconde vague de chaleur, en revanche, a posé des problèmes, bien sûr en fonction de la variété, précoce ou tardive, mais surtout en fonction de la phase dans laquelle se trouvaient les plantes. Les variétés précoces, comme le malagousia et le chardonnay, ont été les plus touchées, car la vague de chaleur a coïncidé avec les dernières étapes de la maturation et de la récolte des fruits. En revanche, les variétés tardives, comme par exemple le savvatiano, ont été beaucoup moins touchées, en particulier dans les cas où il y avait des réserves d'eau dans le sol ou, mieux encore, la possibilité d'irriguer. Les réserves d'eau et leur disponibilité ont constitué un avantage comparatif majeur au cours de cette campagne viticole dans toute la Grèce.

Une année contrastée, avec un printemps particulièrement froid pendant la majeure partie de l'année et un été extrêmement chaud.

En conclusion, pour la récolte de cette année, nous pourrions dire que le dicton "pas de mal est égal à bien" s'applique, puisque dans plusieurs cas, un phénomène météorologique indésirable s'est avéré être une bonne chose. Par exemple, les basses températures du printemps ont peut-être retardé le début de la période végétative de la vigne, mais ont empêché les gelées ; le temps perdu lors de la première gelée a été récupéré grâce aux températures élevées ; la réduction de la production due aux faibles réserves d'eau et aux températures élevées a créé l'effet "vendanges vertes".

Dans l'est de l'Attique, la sécheresse et les températures élevées ont permis de commencer la récolte du Savvatianos le 2 septembre, avec un bon déroulement des vendanges et une matière première présentant des sucres normaux, des tanins de qualité et une acidité légèrement accentuée (en raison du choc de la canicule).


Le Savatiano, comme chaque année, a été le dernier cépage récolté et celui qui a donné les meilleurs résultats en comparaison. La production totale a baissé d'au moins 13 % par rapport à 2020 et de 20 % par rapport à la moyenne des 20 dernières années. L'état sanitaire des raisins était très bon et les rendements inférieurs par hectare ont permis de produire des vins aux arômes puissants et au corps riche et bien structuré.


L'Agiorgitiko offre également un fruit intense, tout en étant légèrement plus concentré que les autres millésimes, révélant ainsi son potentiel maximal.


En conclusion, nous pouvons nous attendre à des vins au bouquet aromatique particulièrement complexe et à une acidité remarquable, éléments qui, combinés à des tanins de qualité, les rendent particulièrement conviviaux à table tout en leur conférant un potentiel de longévité.







 

Source : Greek Wine Federation (http://greekwinefederation.gr/)


Comments


bottom of page